vins et fortes chaleurs
Cuisine et apéritifs

Vins et fortes chaleurs incompatibles ? Bien sur que non !

L’été est là, au revoir le vin ? No way !

Le moment tant attendu est enfin là, summer is (finally) there ! Les commentateurs météo n’ont rien à dire, leur carte est totalement ensoleillée, pas l’ombre d’un nuage ou d’une dépression. On se trouve dans le fameux cycle, pont de mai, Roland-Garros, bac, grandes vacances et donc des grosses chaleurs. Les apéritifs, barbecue et pique-niques se multiplient et il est impensable du consommer du vin ! Vins et fortes chaleurs ne font pas bon ménage pense la plupart d’entre nous. La majorité optera pour du frais, une bière, une despe, quelque chose de givré ou servi avec des glaçons. Seul le vin rosé tire son épingle du jeu, mais d’autres possibilités de vin existent et on vous en parle ici ! Car vins et fortes chaleurs c’est une affaire qui roule ! Vins et fortes chaleurs c’est même conseillé, avec modération comme toujours.

Quel vin rosé pour cet été ?

Il vous en faut un clair, fruités, au goût léger donc de Provence ou de la vallée de la Loire. Ces vins sont tout terrain, seul à l’apéritif ou avec le repas, par exemple une petite salade tomates mozzarella di buffalla ou une belle assiette de charcuterie. L’association classique mais terriblement efficace se fait avec le jambon de Parme et un beau melon. Languedoc et vins de la Vallée du Rhône à la robe plus foncé seront donc à conserver pour des températures moins estivales.

Quel vin blanc pour cet été ?

Par fortes chaleurs, il vous faut vous orienter vers les vins du sud de la France, de Bourgogne ou de la Vallée de la Loire. Fruités et aériens, ils seront parfaits sous le cagnard. Fruits de mer, comme des huîtres ou des palourdes au beurre d’ail, ou poissons grillés s’allient à merveille à ces vins blancs. Attention à ne pas les servir trop frais tout de même. On aurait tendance à servir des boissons frappées, mais le froid casse les arômes de votre vin. L’idéal est donc de rester entre 12 et 13 °C.  Les vins liquoreux et moelleux sont à proscrire en cas de fortes chaleurs. Leur charge en sucre les rend lourds, même servis froids. Conservez les pour l’hiver avec des fromages à pâte persillée ou du foie gras. D’autre part, on vous conseille fortement le sauvignon blanc Mouton Cadet dont on vous parle dans notre blog dédié.

Quel vin rouge pour cet été ?

Les grandes références bordelaises, les Languedoc et les crus du Sud-Ouest ne sont pas très conseillées par fortes chaleurs. A la recherche de vins rouges légers il faut s’orienter vers des vins de la Vallée de la Loire, des Beaujolais ou Bourgogne. Un Irancy, un Epineuil ou un Saint-Nicolas de Bourgueil, fruités et croquants, sont parfaits avec des plats d’été comme une pizza. Le vin sera à placer au réfrigérateur, une demi-heure, ni plus ni moins. Il sera légèrement rafraîchi et prêt à déguster. Pas plus de 30 minutes : le froid ferait ressortir ses tanins et il perdrait de son goût.

N’oubliez pas les vins effervescents !

Champagnes et crémants à servir frappés sont les plus festives des boissons. Autre star de l’été, le spritz. Elaboré à partir d’Aperol, un apéritif italien, mélangé à un vin effervescent comme le prosecco, italien lui aussi, et allongé d’eau pétillante, il se sert frais à toute heure. Existe également le Lambrusco, vin pétillant italien qui servit bien frais est une merveille.