marche à pied
Bien-être

Marche à pied, 9 raisons de l’adopter

Moins médiatique mais tout aussi efficace

Les lobbyistes de la course à pied (principalement les équipementiers sportifs) ont fait un super travail. A quoi pense la plupart des gens quand ils veulent retrouver la forme ou perdre du poids ? La course à pied bien sûr. Certes, c’est vrai, mais il ne s’agit pas là du seul outil à notre disposition. En effet, beaucoup de gens abandonnent leur projet de remise en forme car il déteste la course à pied (du moins c’est ce qu’il pense à ce moment-là) et ils croient qu’il s’agit du seul moyen d’arriver à leur fins. Or la marche à pied est une excellente alternative qui peut produire des résultats visibles. Parcourons 9 raisons d’adopter la marche à pied.

Détente

Rien de mieux qu’une petite marche pour vous aérer, vous déstresser et vous libérer de tensions accumulées tout au long d’une journée. En fin de journée, on craque volontiers sur chips, sucreries ou un petit verre de vin, alors essayez plutôt la marche. Le midi, avant déjeuner, cela vous ouvrira l’appétit, et après, cela facilitera votre digestion.

Cure de jouvence

Une activité physique régulière permet de rallonger votre espérance de vie de 3 à 7 ans. C’est le résultat d’études très sérieuses menées par des scientifiques de renoms. Action antidépresseur et amélioration des capacités cognitives sont les deux principaux bénéfices de l’activité physique. La marche à pied s’inscrit dans ces activités physiques.

L’hormone du stress maintenue à un niveau bas

Contrairement à des activités comme la course à pied ou la musculation, le niveau de cortisol (hormone du stress) reste bas pendant la marche. C’est pourquoi un stress quotidien lié au travail associé à un entrainement intensif peut expliquer que vous n’arriviez pas à perdre de poids. Cela ne signifie pas pour autant qu’il vous faut réduire vos séances de course à pied ou de musculation mais que de les compléter avec des séances de marche à pied moins stressantes pour votre corps est un excellent pare-feu.

Bonheur au bout du chemin

La marche à pied libère de l’endorphine (hormone du bonheur) tout comme la course à pied mais tout en conservant votre niveau de cortisol (hormone du stress) au plus bas. Par conséquent, votre moral est bon et angoisse, anxiété et dépression s’éloignent. Et si vous pratiquez dans la nature, les effets seront encore plus importants.

Facilité d’exécution

La facilité de pratique de la marche à pied est un argument de poids. Pas besoin d’une tenue spécifique, sauf pour longue distance où une bonne paire de baskets et une tenue sportive seront nécessaires. Marchez dès que vous le pouvez, même de petites distances. Avec les trackers de pas présents sur smartphone ou montres connectés, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas tenter d’atteindre les 10 000 pas journaliers recommandés.

Perte de poids facilitée

Une heure de marche à pied, c’est environ 200 à 400 calories brûlés, selon votre poids et votre niveau de forme physique, ce n’est pas négligeable. Vous savez ce qu’il vous reste à faire si vous voulez utiliser nos kit apéritifs donc !

Les biscuits salés (pour 100 g)

  • Bretzels 370 Kcal
  • Gressins 400 Kcal
  • Crackers (moyenne) 500 Kcal
  • Frites 480 Kcal
  • Tortilla chips 500 Kcal
  • Chips de crevettes 530 Kcal
  • Chips 560 Kcal

Les oléagineux (pour 100 g)

  • Mélange graines salées/raisins secs 460 Kcal
  • Cacahuètes 600 Kcal
  • Pistaches 600 Kcal
  • Noix de cajou 600 Kcal

Les boissons alcoolisées (par verre)

  • Cidre (15 cl) 50 Kcal
  • Pineau (4 cl) 50 Kcal
  • Apéritif à base de vin (4 cl) 54 Kcal
  • Vin (15 cl) 80 Kcal
  • Vodka (4 cl) 90 Kcal
  • Champagne (flûte, en moyenne) 100 Kcal
  • Pastis (4 cl) 110 Kcal
  • Whisky (4 cl) 120 Kcal
  • Martini (8 cl) 130 Kcal
  • Bière (33 cl) 150 Kcal
  • Punch/sangria (8 cl, en moyenne) 150 Kcal

Améliore le sommeil des femmes après la ménopause

Les troubles du sommeil se font plus fréquents chez les femmes après la ménopause. Les femmes qui marchent activement au moins 30 minutes le matin s’endorment bien plus facilement le soir révèle une étude. Et si toujours pas suffisant, aidez-vous de nos produits relaxation et cosmétique.

Praticité de la marche à pied

Pendant que vous marchez, vous pouvez téléphoner, écouter de la musique ou traquer de bonnes photos à prendre. Vos coups de fil peuvent même être professionnels, 2 activités en une, vous gagnez du temps ! Et le mieux, c’est d’avoir un ou une partenaire de marche avec lequel vous pouvez converser et ne plus voir le temps passer. Votre partenaire peut aussi être votre chien qui appréciera de se balader lui aussi.

La marche en côte

La marche, on s’y prend au jeu, l’essentiel étant de la pratiquer régulièrement. Si vous voulez corser un peu l’activité, pratiquez la marche en côte, ou inclinez votre tapis de course ou prenez les escaliers. Votre posture va changer et vos fessiers et cuisses vont davantage être sollicités. Si vous arrivez à pratiquer la marche en côte, il est possible que vous souhaitiez allez plus loin et pratiquer la course à pied et/ou la musculation. La marche à pied est un excellent tremplin pour d’autres activités.

La randonnée pour se reconnecter

Souvent moqué, la randonnée suscite aujourd’hui un intérêt certain. De grandes maisons de mode n’hésitent plus à intégrer à leurs défilés des mannequins en chaussures de randonneur, des marques lifestyle comme Patagonia ou The North Face ont investi le créneau et voient leurs ventes exploser, et les habitants des quartiers chics ne sortent plus sans leur Teva, sandales scratch directement inspirée de l’univers de la randonnée.

La France accroc de randonnée

Les jeunes investissent le champ de la randonnée et n’hésitent plus à partager leurs expériences sur les réseaux sociaux. La jeune génération questionne son rapport au monde et à la société dans laquelle elle vit. Retour à la nature, bien-être, ralentissement du rythme de vie sont les principales attentes de ces nouveaux pratiquants. Une grande variété d’adepte existe aujourd’hui, des chefs d’entreprise, des chirurgiens, des enseignants… Autre bénéfice inattendu, la randonnée améliorerait les résultats du jeûne et permettrait de mieux l’encaisser. Et parallèlement, le jeûne augmenterait les bienfaits de la randonnée.

Retour aux choses simples et à la nature

Le randonneur redécouvre la joie des choses simples. Manger, boire, se reposer, dormir, ces besoins basiques sont redécouverts grâce à la marche, le temps s’arrête. Regarder, toucher, sentir la nature est quelque chose de plus en plus rare pour les citadins qui peuvent en randonnée se reconnecter avec la nature et donc avec eux-mêmes. Difficile de lâcher son rythme quotidien effréné mais une fois au cœur de la nature, l’esprit vagabonde et en groupe, on s’ouvre peu à peu aux autres.