Manger moins ne fait pas maigrir !
Bien-être

Manger moins ne fait pas maigrir !

Manger moins ne fait pas maigrir ! Depuis maintenant des semaines vous limitez vos quantités de nourriture dans l’espoir limiter les calories ingurgités donc de perdre vos kilos superflus. Mais ces derniers s’accrochent. Avez-vous pensé que la raison de cette stagnation se situe justement dans la privation ? En effet, pour maigrir vous devez manger mieux et en quantités suffisantes.

Votre énergie vient de repas réguliers

Fonctions vitales, immunitaires et métaboliques ont besoin de carburant pour fonctionner ! Et ce carburant provient des calories présentes dans les aliments que vous ingérez. Par conséquent, une réduction drastique d’apport en énergie va obliger votre corps à se fournir en énergie ailleurs. La première conséquence de cette pratique, c’est la faiblesse. Vous allez vous sentir faible pour toutes les tâches basiques qui habituellement ne vous demandent pas d’efforts spécifiques. Monter un escalier, vous déplacez, seront des efforts importants alors qu’ils ne le sont pas d’habitude. Votre corps va utiliser toute l’énergie qu’il trouve pour maintenir les fonctions de bases en état de marche. Dans cette situation, impossible d’assumer une séance de sport.

Se baser sur votre apport calorique idéal

Comment définir vos besoins en calories ?

Il vous faut d’abord définir votre taux métabolique de base (TMB) et votre activité physique. Le taux métabolique de base, c’est le nombre de calories que votre corps consomme au repos sur 24 h. Le calcul du TMB se fait ainsi :

  • Pour une femme = 655,1 + (9,6 x poids en kg) + (1,8 x taille en cm) – (4,7 x âge)
  • Pour un homme = 66,47 + (13,7 x poids en kg) + (5 x taille en cm) – (6,8 x âge)

Et le calcul du Besoin calorique journalier se fait comme suit : TMB x PAL (1,2 à 2,4)

Mais qu’est-ce donc que ce PAL ?

C’est le Physical Activity Level donc votre niveau d’activité physique sur 24 h. Et son niveau se mesure comme suit :

  • 1,2 : par exemple, personne âgée, alitée ou en fauteuil roulant, personne qui passe une grande partie de son temps assise ou allongée et n’ayant pas d’activités de loisir
  • 1,3 à 1,5 : par exemple, employé de bureau, personne le plus souvent assise et ayant peu d’activité de loisir
  • 1,6 à 1,7 : par exemple, travailleur à la chaîne ou conducteur de camion, ayant une activité professionnelle assise, debout de temps à autre ou effectuant de petits déplacements
  • 1,8 à 1,9 : par exemple, commerçant, vendeur, artisan, serveur, ayant une activité professionnelle majoritairement debout et qui se déplacent très fréquemment
  • 2 à 2,4 : par exemple sportif de haut niveau, ouvrier du bâtiment, fermier, ayant une activité professionnelle très physique

Ces données sur le PAL sont des valeurs de références. Bien entendu, elles sont à adapter pour chaque personne. Vous pouvez être assis une bonne partie de la journée dans votre activité professionnelle et avoir une pratique sportive intensive en dehors qui pour le coup change pas mal l’appréciation de ce PAL.

Pour quel objectif ?

Si vous souhaitez maigrir, vous allez devoir créer une perte de calories. 1 kg de graisse à perdre équivaut à 7000 calories à éliminer. Mais si vous souhaitez perdre du poids de façon saine, nous vous conseillons de réduire votre apport en calorie de 300 à 500 calories jour au maximum. Ce qui équivaut à un rythme moyen de 500 g perdu par semaine. Cette perte de poids lente favorisera la stabilisation à long terme du poids atteint. Fini le fameux effet yoyo tant redouté et si destructeur pour votre corps.

Les limites à ne pas franchir

Moins de 1 200 calories jour sur une longue période est déconseillé. En dessous, la faim va vous tirailler en permanence, votre corps sera faible, vous aurez tendance à avoir froid et à perdre votre concentration. La conséquence la plus immédiate, c’est l’abandon pur et simple de ce régime. Et cela sera encore pire car le corps trop privé va reconstituer des réserves en prévision de nouvelles privations.

Conclusion, Manger moins ne fait pas maigrir ! Manger mieux si !

Baisser raisonnablement le nombre de calories. Mangez des produits frais le moins transformés possible et prenez garde à bien équilibrer glucides, protéines et lipides. Enfin, activité physique et sommeil de qualité sont capital dans la réussite de votre projet !

En complément, on vous conseille de lire notre post sur Résister au sucre ? 6 aliments qui vont vous y aider

Et pour l’activité sportive et la relaxation, allez consulter notre rubrique sport, bien-être, relaxation.