Le longe-côte, la nouvelle tendance !
Bien-être

Le longe-côte, la nouvelle tendance !

Le longe-côte (et pas long coat) que l’on peut également désigner par randonnée aquatique présente de nombreux avantages. Cette activité tonifie et régénère notre corps  mais également notre esprit. Le longe-côte, la nouvelle tendance !

D’accord, longe-côte, c’est le terme technique mais on parle ici de marche dans l’eau de mer. Longtemps connoté « activité de vieux » cette activité devient tout doucement tendance. Elle séduit pour ses bienfaits musculaires, son aspect amusant, sa convivialité et son accessibilité. Bref, que des points positifs que nous allons passer en revue ensemble.

Le longe-côte est un sport et il a été créé au hasard

C’est dans les environs des plages de Dunkerque que le longe-côte est né en 2006. Un entraîneur d’aviron prénommé Thomas Wallyn cherchait une activité complémentaire pour son équipe quand l’idée de la marche dans l’eau lui est venue. Ce qui la séduit, c’est que cette activité était complète, qu’elle musclait le corps entier. C’est ainsi que le premier club du genre ouvre en 2007, l’Opale longe côte. Et rapidement, un attrait formidable se crée autour de cette activité dont les médecins et phlébologues louent les mérites. Notamment pour ses capacités à améliorer le retour veineux.

Des bienfaits en cascade     

Le longe-côte se distingue de la simple marche dans l’eau par l’usage d’une pagaie qui fait travailler tous les muscles du haut du corps. Comme tout sport aquatique, l’élimination de la contrainte du poids sur les articulations est un gros plus. La pagaie a tendance à disparaître par facilité de pratique mais l’origine du longe-côte se fait bien avec une pagaie.

Circulation sanguine améliorée

La marche dans l’eau de mer permet à la voûte plantaire de se déployer intégralement car le pas sous l’eau est réalisé intégralement. C’est pourquoi le retour veineux de cette activité est excellent. De plus, la combinaison agit un peu comme un bas de contention. Ce qui joue également dans la fluidité de la circulation sanguine. Bref, le sang circule à plein avec cette activité !

Le vieillissement éloigné

L’iode et l’eau froide agissent comme une cure de rajeunissement sur le corps. L’eau vous purifie, votre santé s’améliore. Les pratiquants de cette activité renforcent leur immunité et ne tombe plus malade selon Thomas Wallyn. Alors il est vrai que ce constat est souvent vrai pour toutes les activités physiques mais l’action de la mer ajoute un plus indéniable.

Des muscles renforcés

Vos muscles gagnent en tonicité quelques soit votre âge. Le travail dans l’eau permet de dessiner son corps en douceur et de façon progressive. Tous les muscles du corps travaillent et il n’y pas de contre-indication à sa pratique.

Votre cœur vous dit merci

Le cardio bat son plein avec le longe-côte. Pour en tirer le plein bénéfice, une fréquence de pratique trois ou quatre fois par semaine est idéale. Mais dès deux séances par semaine, on constate une amélioration. De plus l’eau froide même avec la combinaison permet de dépenser davantage de calories. La perte de poids est indéniable grâce à cette activité si vous suivez en même temps un régime alimentaire équilibré et adapté à l’effort.

 

 

Comment pratiquer le longe-côte, la nouvelle tendance ! 

Pour débuter, combinaison, pagaie et guide ! En effet, pour apprendre à maîtriser les bancs de sable ou les vagues, un guide va vous être indispensable. L’eau doit vous arriver entre nombril et diaphragme. Une séance dure entre 45 minutes et 1 h 30. L’été, l’activité peut se pratiquer en maillot de bain ou combinaison sur les jambes uniquement. Mais en hiver, combinaison intégrale obligatoire. Et quoi qu’il advienne, protéger vous du soleil. Allez jeter un œil à notre sélection de lunettes de soleil.

Quelques bonnes adresses pour se lancer

En France, le longe-côte c’est en clubs ou en centres de thalasso. L’activité se pratique sur quasi tous nos littoraux : la Manche, la côte Atlantique et en Méditerranée. Les prix sont variables mais se situe aux alentours de 20 € la séance. Les forfaits annuels sont bien entendu très attractifs, entre 80 et 100 € l’abonnement.

  • Dans le Nord de la France :  «Opale Longe Côte» propose ses marches sur le littoral de la Côte d’Opale, les plages de Dunkerque et Leffrinckoucke. Les mercredis et vendredis à 18h30, le dimanche à 10h30. Base de Voile de la Licorne 1 Digue Nicolas II, 59240 Dunkerque. Tél. : 07 78 14 47 57. Plus d’informations sur www.opalelongecote.fr.
  • Dans le Golfe du Morbihan : Sports et Nature organise des sessions de longe-côte à Plouharnel (le lundi) et à Carnac (du lundi au samedi). Cabane Sports Nature, 36 boulevard de la plage, Carnac. Tél. : 06 09 01 14 26. Plus d’informations sur www.sports-nature.bzh.
  • En Normandie : «Longe côte Hautais» est ouvert tous les mardis, jeudis, samedis et dimanches. Horaires en fonction de la marée. 4 Avenue du S, 50590 Hauteville-sur-Mer. Tél. : 06 52 00 17 85. Plus d’informations sur www.hauteville.longecote.fr.
  • Dans le Pas-de-Calais :  «Longe Côte Marche Nordique» est ouvert tous les dimanches de 10 heures à midi. Allée des Jonquilles 62520, Le Touquet. Tél. : 07 71 85 56 81. Plus d’informations sur www.longecotemarchenordique.touquet-assos.netwok.fr.