cupcake
Cuisine et apéritifs

Cupcake, te manger ou seulement te regarder ?

Le gâteau tasse ??! ça c’est sur il tasse mes abdos, mais il est trop bon !

Le cupcake est un petit gâteau inventé par Obama lui-même. Bon c’est pas vrai, surtout que Michelle verse plutôt dans la lutte contre l’obésité, mais il reste d’origine américaine. Et puis le cupcake peut tout à fait être compatible avec une ligne fit et pleine de santé tant que cela est consommé de façon raisonnable… (ça sent le besoin de justification ça…). La plupart du temps, il est aussi coloré qu’une petite robe de chez Desigual, et se présente en portion individuelle (oui, au cas où vous ne seriez pas familier avec l’usage, on ne partage pas un cupcake). Forte ressemblance avec un muffin mais adoptant une composition différente, cuit dans un moule en papier et généralement recouvert de glaçage (Oh My God ! et la plage qui arrive…) et parfois décoré comme un sapin de Noël (ah oui là on on peut se camoufler sous un gros pull). À l’origine, le glaçage est salé (cream cheese) mais il s’est peu à peu transformé en un glaçage sucré (bah oui faut pas déconner quand même) avec par exemple de la crème au beurre ou de la crème fouettée.

Cupcake d’été s’il vous plaît : le cupcake coco citron vert !

INGRÉDIENTS

  • 80 g de coco râpée
  • un citron vers entier
  • 180 ml de lait de coco
  • 40 g de beurre
  • 2 œufs
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 120 g de sucre
  • 130 g de farine

INGRÉDIENTS POUR LE GLAÇAGE

  • jus d’un demi citron vert
  • 40 g de coco râpée
  • 90 g de sucre glace
  • 180 g de fromage frais

PRÉPARATION

  1. Casser deux œufs puis ajouter les 120 g de sucre
  2. Faire fondre le beurre au micro-onde ou bain-marie puis l’ajouter à la préparation
  3. Mélanger le tout puis ajouter progressivement la farine et la levure.
  4. Ajouter le lait de coco, le zeste et le jus d’un gros citron vert entier puis bien mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
  5. Terminer la préparation des gâteaux en ajoutant 80 g de noix de coco râpée et bien mélanger à nouveau.
  6. Faire cuire les cupcakes pendant 20 minutes dans un four préchauffé à 180°C.
  7. Pendant la cuisson, préparer le topping en mélangeant le fromage frais de type Philadelphia, le jus de citron vert pressé, le sucre glace et 40 g de copeaux de coco râpée.
  8. Réserver (ça veut pas dire que vous vous en gardez un n’est-ce pas !) au frais pendant 30 à 60 minutes puis décorer les gâteaux refroidis à l’aide d’une poche à douille. Si vous souhaitez plus de décoration, poser un quart de rondelle de citron sur le dessus ou des copeaux de coco.

Ralentissement du métabolisme et perte de masse musculaire après 30 ans ???!!!

Ralentissement du métabolisme

Alors il paraît qu’on observe un ralentissement progressif de notre métabolisme au fil des années et qu’en prenant de l’âge, nous consommons moins d’oxygène au repos et donc brûlons moins de calories !!! En clair, à régime et activité égaux, on stock plus à 35 ans qu’à 25 ans. Ce qui signifie que, passé la trentaine, on doit réduire les quantités de calories ingérées pour maintenir son poids. Trop triste. Donc fruits, légumes et viandes blanches à privilégier.

Perte de masse musculaire

A 20 ans, s’étirer le matin suffit à vous faire des abdos. Mais passé la trentaine, il faut déployer un peu plus d’effort que ça ! C’est physiologique, on perd de la masse musculaire avec l’âge et il faut redoubler d’efforts pour en gagner ! On perd du muscle donc on brûle moins de calories au repos. Car le muscle consomme plus d’énergie que la graisse. Le cercle vicieux quoi ! Si l’on ne se bouge pas, on accélère cette perte naturelle pour prendre davantage de graisse.
On aura compris, après 30 ans, perdre du poids passera obligatoirement par la case sport. Mais soyez rassurée, une activité régulière, à hauteur de trois fois par semaine (ah oui quand même), permet de ralentir les effets du vieillissement sur le métabolisme. Bah oui c’est connu, passé la trentaine, on et pas trop occupé et on a le temps de faire du sport ! Non mais ! Trêve de plaisanterie, il vaut mieux faire 20 minutes d’une activité très intense que de ne rien faire. Admettons. Si ça me permet de manger des cupcakes, alors allons-y.

Histoire du cupcake à travers les âges

Très populaire dans les années 1950 (imagerie reprise su nos boites métalliques d’ailleurs), le cupcake était à l’origine le gâteau des Desperate Housewives, (big up to le blog d’Alix, grande fan devant l’éternel) des femmes au foyer. Il se dit que son nom viendrait de l’unité de mesure cup (tasse en anglais), dans les systèmes de mesures impérial et américain, basée sur le volume et non le poids (déjà dès sa création ils ont tenté de détourner le caractère démoniaque de ce petit gâteau…).

1234 cake… et puis 5,6,7… ça suffit maintenant

Plus tard, ils furent aussi connus sous le nom de « number cake » ou « 1234 cake », en raison de la recette de la pâte traditionnelle facile à mémoriser, à savoir : une tasse de beurre, deux tasses de sucre, trois tasses de farine et quatre œufs. Alors ça je le savais pas ! Next time que je me pointe chez Starbucks, je demande un « 1234 cake » pour voir la réaction de mon barista… Très en vogue dans les années 1950, le cupcake était mangé à toutes les sauces: anniversaire, Halloween, même Noël. Puis il a perdu tout son attrait jusqu’à sa résurrection début des années 2000 et son apparition dans la série culte Sex and the City.